Restaurer les cours d’eau

Des cours d’eau dégradés pour de multiples raisons…

Le développement des activités économiques (agriculture, sylviculture, industrielles,…) ainsi que les différentes politiques d’aménagement du territoire menées depuis de nombreuses années ont conduit à la transformation de nombreux milieux naturels. Les cours d’eau n’ont pas été épargnés et se retrouvent aujourd’hui impactés à des degrés divers par de multiples aménagements qui altèrent leur qualité.

- Rectification du tracé des ruisseaux (Recoupement des méandres ainsi que le creusement et l’élargissement du lit).

- Création de plan d’eau.

- Succession d’ouvrages hydrauliques (seuils, buses, barrages).

- Plantations de résineux en bord de cours d’eau.

- Assèchement de zones humides.

- Présence de nombreux rejets diffus.

- Développement d’espèces invasives, etc…

Toutes ces altérations ont un impact direct sur le fonctionnement des cours d’eau ainsi que sur la faune et la flore qui les côtoient.

Aujourd’hui, les interventions menées sur les cours d’eau sont très réglementées et surveillées par les services de l’état. Néanmoins certaines pratiques persistent et il est important de limiter leurs impacts. De plus, un constat au niveau national montre un défaut d’entretien de la végétation de berge des cours d’eau d’où la nécessité de restaurer ces milieux.

 
662194880652890891
797457

Des travaux de restauration et d’entretien des cours d’eau

Dans le cadre du Contrat Territorial Dore Moyenne, une étude a été réalisée en 2010 de manière à connaitre l’état exact de la qualité des cours d’eau sur notre territoire.

Elle a conduit à l’élaboration d’un programme d’actions sur environ 200 km de cours d’eau entre Vertolaye et Courpière dans le but d’améliorer et de valoriser les milieux aquatiques de notre territoire.

Une enquête publique a eu lieu en 2014 sur les 34 communes concernées pour déclarer l’intérêt général du projet.

Ces travaux seront réalisés sur 5 ans à partir de 2014 :

  • Enlèvements sélectifs d’arbres tombés ou menaçant de tomber dans le lit des cours d’eau
  • Lutte contre le piétinement du bétail sur les berges des cours d’eau
  • Recul des résineux par rapport au cours d’eau
  • Aménagement de certains ouvrages transversaux pour favoriser la continuité piscicole et sédimentaire
  • Plantation de ripisylve
  • Lutte contre les plantes exotiques invasives, etc.

86