Continuité écologique

Qu’est-ce que la continuité écologique ?

Toutes les espèces de poissons ont besoin de se déplacer sur un linéaire plus ou moins long de la rivière afin d’accomplir leur cycle de vie : reproduction, alimentation, croissance … La fragmentation d’un cours d’eau par les obstacles empêche tout échange génétique entre les différents groupes d’une même espèce, augmente les risques en cas de pathologies et réduit les possibilités de fuite et d’éventuelles recolonisations lors de perturbations accidentelles (pollutions, …).

Une succession de retenues provoque un ralentissement et une uniformisation de l’écoulement.

Les seuils et barrages peuvent aussi empêcher le transit naturel des sédiments et causer un déficit de sédiments à l’aval. Ce déficit entraîne, par compensation, une érosion du lit en aval de la retenue et provoque la disparition des substrats favorables à la vie et à la reproduction des espèces aquatiques.

Une réglementation

Afin d’assurer le rétablissement de la continuité écologique au sein des bassins hydrographiques, l’article L.214-17 du code de l’environnement prévoit l’établissement d’une liste de cours d’eau, où tout ouvrage doit être géré, entretenu et équipé pour assurer le transport suffisant des sédiments et la circulation des poissons migrateurs. Sur le bassin versant de la Dore moyenne de nombreux cours d’eau ont été listé : la Dore, le Couzon, la Faye et quelques affluents, une partie du Mende et une partie du Carcasse sont classés en liste 2 ; le reste des cours d’eau sur le secteur de la Dore moyenne sont principalement en liste 1. Une cartographie précise est disponible sur le site internet de la DDT.

La Dore moyenne et les actions engagées

Le réseau hydrographique du bassin versant de la Dore Moyenne est cloisonné à de nombreux endroits par l’existence de 109 ouvrages faisant obstacle à la continuité écologiques (seuils, barrages, radiers, buses…).

Du fait de la réglementation, le contrat interviendra, soit en appui du propriétaire (aussi bien d’un point de vue technique qu’administratif), soit à la place de celui-ci selon des principes d’intervention définis, en tant que maître d’ouvrage délégué (si le Contrat porte les travaux). Le groupe de travail « continuité écologique » du SAGE sera le référent technique.

Des réalisations d’aménagement, de suppression ont déjà été réalisé :

 
954
 
1164
 
1165

Actions engagées

film_SAGE_2
Un SAGE, des Hommes, un Territoire
Lire
INFEAU_2016_3
Inf’EAU
Lire
Travaux_Niolas_04
Effacement du seuil du Niolas
Lire
DSCN5119
Effacement du seuil du Moulin du Cheix
Lire
86