Une initiative

Un contrat de rivière est signé sur la vallée de la Dore dans les années 1980. En 1995, le travail de bilan débouche sur une réflexion à l’échelle de l’ensemble du bassin versant de la Dore et la proposition d’un découpage en trois sous bassins versants. Sur la base de ces trois sous bassins, le Parc propose aux collectivités locales de s’engager dans une démarche de Contrat Restauration Entretien (CRE), le Parc prenant en charge la conduite des études préalables nécessaires à ce montage.

La Communauté de communes du Pays d’Olliergues, accepte de prendre en charge le portage du CRE. Conduit entre 2000 et 2004, le premier CRE concerne 4 communautés de communes et porte sur la Dore moyenne et ses principaux affluents. En 2002 et 2003, une étude bilan est réalisée par le bureau d’étude CESAME.

La deuxième procédure de contrat de restauration et d’entretien (CRE II) est engagée sur le bassin versant de la Dore moyenne en 2004 et fut signé le 09 février 2005. La phase opérationnelle du contrat de restauration et d’entretien se déroulera entre 2005 et 2008, puis fera l’objet d’un avenant, signé le 29 juin 2009, pour la période 2009-2010.

287

L’étude bilan de 2010 : vers le Contrat Territorial

« L’étude bilan, évaluation et prospective du contrat de restauration et d’entretien » a pour objectifs de :

  •  Révéler les bénéfices liés aux actions et aux investissements réalisés, et l’atteinte des objectifs, en établissant un comparatif entre l’état initial et l’état final (en fin de CRE Dore moyenne 2005-2010).
  • Fournir aux décideurs locaux une vision claire à moyen et plus long terme de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques de leur territoire.
  • Établir un bilan technique et financier des opérations réalisées sur les cours d’eau.
  • Faire une analyse du fonctionnement de la procédure.
  • Définir les modalités des interventions futures, en identifiant les enjeux actuels et en formulant des préconisations sur la gestion future des cours d’eau en lien avec le fonctionnement du bassin versant.

Plus généralement, c’est une démarche qui vise à assurer la pérennité des actions mises en place et des investissements réalisés et à fournir des pistes pour poursuivre la prise en compte des cours d’eau dans leur globalité.

Le Contrat territorial Dore moyenne

À ce jour, sur la base de cette étude, le service milieu aquatique de la communauté de communes du pays d’Olliergues, porteur du projet pour les 8 collectivités, a conduit à l’élaboration du programme d’un contrat territorial Dore moyenne 2014-2018. Le contenu de ce programme va au-delà des préconisations de l’étude bilan pour atteindre une démarche multithématique.